Lorsque vous souhaitez résilier votre assurance habitation, vous devez respecter des règles très strictes. Celles ci sont sont régies par les lois bien précises et peuvent être consultées dans le code des assurances. Ces règles régissent les obligations et les droits tant du point de vue de l’organisme qui vous assure que le bénéficiaire du contrat. Ci-dessous, nous vous expliquons quelles sont les démarches à effectuer et les mentions obligatoires à mentionnées pour mettre fin à votre contrat en bonne et due forme.

resilier assurance habitation

Dans la majorité des cas, l’assuré peut, au terme de chaque année anniversaire, résilier son contrat en faisant parvenir à l’assurance un courrier par lettre recommandé avec avis de réception. Celui doit être envoyé au minimum deux mois avant la date d’échéance. Cette date correspond à la date anniversaire de la souscription du contrat (elle est indiquée sur votre contrat) : si vous n’effectuez pas cette démarche, l’organisme d’assurance a le droit de prolonger le contrat pour une période d’un an et ce, sans votre accord. En effet, il part du principe que sans manifestation de votre part, vous donnez votre consentement pour prolonger les services du contrat initial.

Bon à savoir : Certains organismes acceptent les résiliations un mois avant la date d’échéance. Pour savoir si c’est votre cas, reportez vous aux conditions générales de vente qui figurent sur votre contrat.

motif resiliation

Avant toute chose, vous êtes dans l’obligation de bénéficier d’un contrat d’assurance habitation et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement. Si vous choisissez de résilier un contrat, vous devez ainsi en souscrire à un autre.

Dans le cours d’une vie, plusieurs motifs peuvent vous conduire à une résiliation : les plus fréquents sont le changement de domicile, le changement de situation matrimoniale (ou de régime matrimonial), le changement de profession, un départ à la retraite ou encore une cessation d’activité professionnelle. Dans tous les cas, et quel que soit le motif, vous devez joindre à votre lettre de résiliation un justificatif de changement de situation pour prouver que le changement que vous rencontrez a un lien direct avec les garanties et que les risques liés à l’habitation sont modifiés.

D’autres situations peuvent également amener à mettre fin à son contrat d’assurance habitation, comme par exemple lorsque les enfants quittent définitivement le foyer, si vous détruisez la ou les cheminée(s) de votre maison, la vente (ou la fin de location) de votre garage tout en conservant votre logement, etc …

Une fois réceptionné (e) par l’organisme d’assurance, la lettre prendra effet un mois à compter de la date de réception.

Pour aller plus loin : La vie des assurés évolue sans cesse, surtout en ce qui concerne le logement. Sans pour autant résilier le contrat, vous pouvez tout à fait renégocier votre contrat avec votre assureur ou comparer les tarifs proposés par d’autres organismes pour faire jouer la concurrence.

Comment résilier son assurance habitation
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *